previous arrow
next arrow
Slider

Restaurer une plaque émaillée

L’univers de la plaque émaillée.

Les premières plaques émaillées sont apparue dans nos rues en 1847.
Ce sont celles annonçant le nom des rues et les numéros des maisons.plaque-emaillee-menier
Il faut attendre 1885 pour qu’une marque de consommation courante utilise ce procédé de communication pour vanter les mérites de ses produits.
Cette vocation publicitaire ne cessera de croître durant plusieurs décennie, mais déjà coûteuse à produire on y
ajoute la taxation sur les réclames extérieures qui les amènera  à disparaître dans les années 1960.
Aujourd’hui, il existe un marché actif de collectionneurs recherchant toujours la perle rare !
Quelques ventes aux enchères spécialisées dans ce domaine ont vue des estimations s’envoler pour atteindre parfois plusieurs dizaines de milliers d’€uros pour une plaque publicitaire.
La photo est une plaque émaillée Chocolat Menier (50x120cm) datant des années 1920.
Elle a été vendue 37.500 euros à un collectionneur français lors d’une vente aux enchères.

Restaurer une plaque émaillée.

Les plaques publicitaires ont bien souvent étaient stockées dans le fond d’une remise,d’un hangar ou d’une grange une fois décrochées du mur sur lequel elles avaient fière allure !
Cette petite mort, les rendait vulnérable aux chocs et à l’oxydation qui les grignotait peu à peu.
Beaucoup ont été détruites car jugé à tors sans intérêt puisque l’on ne s’en sert plus, comme l’homme le fait bien souvent.
Heureusement, grâce à des collectionneurs avertis, des passionnées d’objets anciens, il existe quelques restaurateurs qui redonnent vie à ces objets oubliés.
J’ai choisi de vous présenter Eléna, spécialisée dans la restauration de plaques émaillées située à Tabanac près de Bordeaux.
De nombreux collectionneurs lui font confiance depuis plus de douze ans et le résultat de son travail est bluffant !

plaques-emaillees-alsa-cigogne

Comment procédez vous pour redonner une seconde jeunesse à ces plaques émaillées?

Je traite et stoppe la rouille, puis je reconstruis trous et impacts, je peins ensuite en trompe l’œil à l’acrylique,
en essayant de m’approcher au maximum de la couleur d’origine, puis je vernis la totalité de la plaque afin d’éviter toute démarcation.
Je laisse toujours quelques petits éclats discrets sur les bords, ( jamais au milieu) afin de pouvoir authentifier l’âge de la plaque.
La restauration devient alors réellement très discrète, on devine parfois que la pièce a été restauré au touché, car ce n’est plus de l’email.
mais en général, l’œil qui ne sait pas, ne voit pas.

plaques-emaillees-kub-maggie

J’imagine que vous êtes avant tout dessinatrice, êtes vous passé par la peinture, l’aquarelle…?

Oui, je suis diplômée d’une licence en arts plastiques, ça aide !

Pourquoi avoir choisi la restauration de plaques émaillées ?

J’ai toujours aimé donner une seconde jeunesse aux choses, les réparer, les détourner, j’avais
13 ans quand j’ai fais ma première restauration. C’était un cadre auquel il manquait du staff, de plus, mes grands-parents étaient épiciers dans les années 50, j’ai baigné dans un environnement de brocante et de plaques émaillées.

restaurer plaque emaillée

Les chinez-vous pour construire une petite collection?

Absolument pas, de plus, je n’en ai pas les moyens !
Mais j’aime qu’elles passent entre mes mains, je n’ai pas besoin de les posseder.

Un travail de recherche s’impose pour les plaques fortement abîmées
A quoi vous référez vous? existe t-il des ouvrages spécifiques?

Ma bibliothèque personnelle me permet déjà de retrouver énormément de plaques, et puis internet fait le reste
quand vraiment je ne trouve pas.
je n’invente jamais rien, et reste fidèle le plus possible à la plaque.

Faire restaurer un meuble, un objet, une plaque émaillée est un geste que beaucoup d’entre nous hésite à faire, une restauration peut-elle coûter plus chère que la valeur de l’objet?

Oui parfois cela arrive, c’est le côté sentimental qui fait que les gens viennent à moi, et parfois, la plaque émaillée est tellement endommagée, que c’est le fait de la restaurer qui va lui donner de la valeur !

Avez vous un conseil pour bien choisir une plaque et déterminer si elle est ancienne?

En général, une plaque émaillée ancienne a une patine, des éclats même discrets, un peu de rouille, un certain vécu.
Depuis une vingtaine d’années, un flot de reproduction se retrouve sur le marché. Il y a les copies moderne faussement vieillies et abîmées. Pour les détecter, deux astuces : la couleur de la peinture des vraies plaques est souvent un peu terne, et leur métal est plus épais et plus lourd que celui des copies.
un oeil averti sait tout de suite si c’est une reproduction ou pas.

contact-trans

http://www.edentrompeloeil.com/

Vous pouvez laisser un petit commentaire ci-dessous !
Penser à vous abonner (en haut à droite) pour être averti de la sortie du prochain article.

 

 

6 Commentaires sur “Restaurer une plaque émaillée

  1. paccot says:

    bonjour
    je possède une plaque émaillée assez rare mais un peu abimée
    combien cela me couterais de la faire un peu restaurée mais en laissant quelques traces d’usures?
    comment puis je faire pour vous envoyer une photos?
    merci pour votre réponse
    cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.