previous arrow
next arrow
Slider

Chiner, récupérer et transformer un objet.

Transformer un objet, n’est pas si facile !
Il faut une inspiration , une idée créative et un zest de savoir faire !
Mais quelle fierté de créer sa propre déco !

Valérie Maury, l’artiste de la récup’

Diplômée de Déco Ameublement, Valérie se passionne depuis toujours pour l’aménagement intérieur.

 

Elle partage avec son conjoint l’amour  de la vieille pierre et des anciennes bâtisses.

valérie maury
valérie maury

Comme le prouve une nouvelle fois l’adage «On est jamais mieux servi que par soi-même», Valérie entreprend d’aménager son habitat et un bar bière, autrefois, géré par son ami.
Un jour, la rencontre improbable d’un tambour de machine à laver et d’une artiste va tout déclencher.
Ce big-bang esthétique, un mélange de broc, d’art de récupérer et d’un oeil créatif pour transformer un objet, le détourner de son utilité première aboutit à sa première oeuvre : un lustre.
Surplombant fièrement les amateurs de zinc et de houblon, les clients intrigués par cette structure d’où émane une lumière chaleureuse et authentique, demandent régulièrement la provenance de cet objet singulier.
C’est ici que démarre l’aventure des luminaires de Valérie, bienvenue à Saizerais.

Les luminaires de Valérie

Ayant parallèlement acheté la maison d’un ancien apiculteur dont elle restaure en maintenant le cachet d’origine, elle fabrique d’autres lampes originales à partir d’une trayeuse ou d’un ancien projecteur de cinéma.projecteur cinéma

Bien malgré elle, les demandes régulières de particuliers intéressés par ses œuvres, transforment sa maison en show-room improvisé.

Avant même de parler de transformation, Valérie a par dessus tout, l’esprit brocante.
Au gré de ses visites régulières dans les brocantes, vide-greniers, puces, elle va chiner ses objets.
Certains particuliers lui proposent même directement des trouvailles abandonnées au fin fond d’une cave ou d’un débarras.
Fonctionnant au coup de foudre, comme tout chineur, elle recherche à travers la pièce  sélectionnée, l’histoire qu’elle contient pour en perpétuer l’existence tout en transcendant sa fonctionnalité.

Et, voilà comment un casier à bouteilles ou un sèche-cheveux des années 50 se transforment en lampe.

 

Les meubles chinés et autres objets transformés

La création de luminaires n’est plus son seul champ d’inspiration, elle propose désormais des meubles dans le même esprit.
Si vous demandez à Valérie Maury la philosophie qui accompagne toutes ses créations, elle vous dira :
«L’approche récup, l’histoire originelle de l’objet et la volonté de proposer des oeuvres accessibles en prix (l’élitisme et le proutt-prouttisme ne sont pas les bienvenus chez elle).»
On comprend d’autant bien sa participation à l’émission «Tous Ensemble».
Elle avait créé et offert pour l’occasion 2 lampes.

Visiter le Showroom à Saizerais.

Aujourd’hui, Valérie Maury  dispose d’un showroom (le vrai celui-là), vous pourrez donc découvrir son univers et sa façon de travailler directement à Saizerais en Meurthe et Moselle.show room
Compte tenu de ses nombreux déplacements pour trouver ses objets coup de coeur, un bon conseil : prenez rendez-vous pour visiter son atelier.

Pour prendre contact avec Valérie, c’es facile, consultez sa page Facebook
ou envoyer lui un mail à cette adresse: recupandco54@gmail.com

Besoin d’un conseil pour transformer un objet,
envie de partager avec nous votre expérience
N’hésitez pas à laisser un petit commentaire !

 

Un commentaire sur “Chiner, récupérer et transformer un objet.

  1. Maury Valérie says:

    Hey bon jour Valérie , je m’appelle aussi Valérie Maury, et je suis tombée sur toi dans Google. juste un clin d oeil en passant. trop cool ce que tu fais ! moi je suis chorégraphe. bises ! val

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.